L’interview De Songül Et Nolwenn, les créatrices de Ni Une Ni Deux

Ces deux là, elles ont bien fait de se rencontrer ! De belles pierres et matières, des bijoux à partir de chute de cuir d’une grande marque de haute couture française, des modèles originaux et des couleurs qui donnent du pep’s été comme hiver.

Bonne découverte !

 

Pouvez-vous vous présenter pour ceux qui ne vous connaissent pas ?

A l’origine de Ni une ni deux se trouve tout d’abord une histoire d’amitié entre nous deux : Songül et Nolwenn, deux Parisiennes de cœur, originaires d’Istanbul et de Bretagne.

Nous fabriquons à la main tous nos bijoux en cuir dans notre Atelier sur rue au métro Père Lachaise, que nous partageons avec une maroquinière La Baïta.

Nous associons le cuir, les pierres fines naturelles et le bois.

Nous travaillons avec d’autres artisans Parisiens : pour fabriquer nos emportes pièces ou pour la dorure (Tous nos bijoux sont dorés à l’or fin ou argentés).

Nous avons fait une collaboration avec Reine Mère (Modèle Marinière) en utilisant du bois de Hêtre issu de forêts gérées durablement et de manière responsable dans les Pyrénées.

Nous avons donc une fabrication 100% française et venons d’obtenir par la Mairie de Paris le Label «  Fabriqué à Paris »

 

Pourquoi avez-vous choisi ce nom ?

Ayant une fabrication française nous cherchions une expression qui nous ressemblerait. Nous sommes toutes les deux très fonceuses et passionnées, nous aimons relever de nouveaux défis…

 

Pouvez-vous nous raconter le début de Ni une ni deux ?

Nous nous sommes rencontrées sur un salon professionnel de la mode, car avant de créer nos bijoux nous avions déjà chacune une marque d’accessoires en cuir (des ceintures réversibles couture pour Songül et des sacs Unisexe pour Nolwenn), de plus nous travaillions en parallèle dans le milieu audiovisuel où nous avions déjà failli nous rencontrer !

Il nous devenait indispensable de passer nous-mêmes à la fabrication et c’est tout naturellement que nous nous sommes tournées vers des bijoux en cuir.

 

Où trouvez-vous votre inspiration ?

La nature, l’art, la vie de tous les jours nous inspirent.

Nos idées proviennent de nos cultures différentes, de couleurs et de formes qui nous entourent et qui nous nourrissent chaque jour.

Comme nos collections découlent d’un véritable travail à quatre mains, nos idées s’entremêlent et en font émerger d’autres.

Nous sommes très sensibles aux belles matières et nous aimons les lignes simples et fonctionnelles…

 

Quelle personnalité / personne vous inspire le plus ?

Pas de personnalité précise, nous sommes juste inspirées par le gens de tous les jours, leur courage… Essayer de faire au mieux avec qui on est … S’accepter et accepter les différences, chez soi chez les autres. Apprendre à vivre ensemble.

 

Quelle est votre devise ?

Ni une ni deux !!! et Yes we can 😉

 

Pouvez-vous nous donner 2-3 blogs, comptes Instagram que vous affectionnez particulièrement ?

Le compte d’Instagram AlineHD, paper designer à Paris avec qui nous avions travaillé pour un projet d’objets en papiers découpés pour notre stand à Maison & objet.

Le bog de « Pensées by Caro » (Blogueuse, journaliste & auteur)

 

Un livre à nous conseiller ?

Nolwenn : Un peu boulimique de livres je les dévore… Je suis toujours très enthousiaste d’en ouvrir un nouveau sans m’attacher particulièrement à un style / à un auteur…

Songül : « Cette chose étrange en moi » de Orhan Pamuk

 

La destination de vos rêves ?

Nous avons grandis au bord de la mer et l’adorons ! On y part s’y ressourcer régulièrement. Pas de destination en particulier mais une vraie envie de nature, de couleurs et d’air frais !

 

Pouvez-vous nous donner une adresse fétiche là où vous habitez pour déjeuner, dîner que vous voudriez partager ?

Notre cantine tout près de notre atelier, chez qui nous allons dès qu’on peut se faire une vraie pause le midi, Yemma dans le 11ème (Street food marocaine). Une vraie explosion de saveurs….

 

Retrouvez les bijoux NI UNE NI DEUX ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *